facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
Comment évaluer ses besoins en assurance vie passé le cap des 60 ans Thumbnail

Comment évaluer ses besoins en assurance vie passé le cap des 60 ans

Plus on vieillit, plus on se rend à l’évidence que la vie n’est pas éternelle. En vieillissant, on pense de plus en plus à la manière dont on pourrait aider les membres de sa famille à faire face à un décès inopiné. L’assurance vie est différente des autres types d’assurance — comme l’assurance automobile et l’assurance maladie — parce que vous espérez très certainement que votre famille n’aura jamais à en bénéficier. Pourtant, la vie allant de pair avec la mort, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas souscrit un contrat en vain.

D’après un rapport publié par Atidot — une société de technologie d’assurance qui fournit des outils d’intelligence artificielle, de mégadonnées et d’analyse prédictive au secteur de l’assurance vie — nombreuses sont les personnes ayant souscrit des contrats d’assurance vie qui sont en réalité sous-assurées. Environ 30 % seulement de leurs besoins totaux en assurance sont satisfaits, ce qui laisse à peu près 70 % de besoins non comblés1. Par ailleurs, l’enquête Insurance Barometer de 2018 de la LIMRA a révélé qu’environ une personne sur cinq possédant une assurance vie affirme que cette protection n’est pas suffisante2. Si vous êtes sexagénaire ou septuagénaire, vous devez prendre en compte divers facteurs au moment d’évaluer vos besoins en assurance vie.

Suis-je trop âgé pour souscrire une assurance vie?

Qu’il s’agisse de versements hypothécaires ou de réparations domiciliaires, votre conjoint pourrait avoir à engager de nombreuses dépenses si vous décédiez. En souscrivant un contrat d’assurance vie, vous assurez votre tranquillité d’esprit et celle de votre famille en sachant que ces dépenses n’entraîneront pas, entre autres, la perte de votre maison. On pense souvent que l’assurance vie est coûteuse, surtout si elle est souscrite à un âge plus avancé. Pourtant, au-delà de 60 ou 70 ans, vous n’aurez peut-être pas besoin d’un montant de couverture très important, puisque votre conjoint pourrait ne plus avoir autant d’années de vie à couvrir sur le plan financier.

Lorsque vous vous demandez si vous devriez ou non souscrire une assurance vie, il est important de considérer le nombre de personnes qui comptent sur votre soutien financier, ainsi que le montant de ce soutien. Si votre conjoint ne travaille pas ou ne travaille qu’à temps partiel, il aura probablement besoin d’un revenu supplémentaire advenant votre décès. Dans ce cas, il est fortement conseillé de souscrire un contrat d’assurance vie si vous voulez vous assurer que votre partenaire n’est pas exposé à des contraintes financières excessives après votre mort.

Pour les personnes ayant un patrimoine très important, il est souvent recommandé de souscrire une assurance vie permanente afin de minimiser l’impôt que leurs ayants droit pourraient devoir payer à leur décès. D’autres choisissent de financer leur retraite avec la valeur de rachat de leur assurance vie permanente. Si c’est ce que vous comptez faire, vous devez bien évidemment souscrire une assurance.

L’assurance vie et votre état de santé

En règle générale, plus vous êtes âgé, plus la prime d’assurance vie que l’on vous proposera sera élevée. Cette situation s’explique en partie par le fait qu’en vieillissant, vous êtes plus susceptible d’avoir des problèmes de santé. Dans certains cas, il vaut mieux investir votre argent que de souscrire une assurance. Si vous êtes en bonne santé, il pourrait être plus indiqué pour vous de souscrire un contrat d’assurance temporaire. En revanche, si vous avez des problèmes de santé, vous devriez peut-être songer à souscrire une assurance vie à adhésion garantie, à laquelle toute personne peut souscrire, peu importe ses problèmes de santé.

Renouveler et prolonger votre contrat d’assurance vie

Si vous avez souscrit un contrat d’assurance temporaire il y a plusieurs années et n’êtes pas en mesure de couvrir les coûts de la retraite avec vos rentes et votre épargne, vous devriez penser à prolonger votre couverture. Pour ce faire, vous pouvez renouveler votre contrat actuel ou le convertir en assurance vie entière. Si vous optez pour le renouvellement, il est important de noter que votre prime pourrait augmenter et que certaines compagnies pourraient ne pas autoriser le renouvellement selon votre âge.

Que faire ensuite?

Quel que soit votre âge, il est toujours préférable de consulter un conseiller en services financiers qui pourra évaluer votre situation personnelle et vos besoins et déterminer si l’assurance vie est la meilleure solution pour vous. Si tel est le cas, il pourra vous aider à choisir le contrat d’assurance vie qui vous offre, à vous et à votre famille, le plus d’avantages.


  1. Https://www.atidot.com/under-insurance-report-2018
  2. https://www.limra.com/barometer/

Le présent texte, qui a été rédigé à partir de sources considérées comme fiables, est fourni par Twenty Over Ten. Il ne peut être utilisé dans le but d’éviter toute pénalité fiscale fédérale. Veuillez consulter un notaire, un avocat ou un fiscaliste pour obtenir des renseignements précis concernant votre situation personnelle. Les opinions exprimées et le matériel fourni le sont à titre d’information générale et ne doivent pas être considérés comme une sollicitation pour l’achat ou la vente d’un titre.