facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
Comment se défaire de l’habitude de trop dépenser Thumbnail

Comment se défaire de l’habitude de trop dépenser

Vous pouvez rapidement perdre le contrôle de vos dépenses si vous n’avez pas établi de budget et que vous souffrez du syndrome « je veux ça ». Vos intentions sont bonnes, mais avant même de vous en rendre compte, vous dépensez l’argent que vous vouliez mettre de côté ou utiliser pour autre chose. Comment est-ce possible? Pour comprendre la cause du problème et y remédier, voici ce que vous devez faire :

Tentez de comprendre pourquoi vous dépensez et ce qui vous pousse à le faire

Vous ne pouvez pas cesser de trop dépenser si vous ne savez pas pourquoi vous le faites. Pour la plupart des gens, cette mauvaise habitude dissimule des troubles psychologiques ou affectifs. En sachant ce qui vous pousse à dépenser, vous pouvez éviter certaines situations et tentations. Par exemple, il est possible que vous dépensiez trop lorsque vous vous trouvez à certains endroits. Si vous aimez vous rendre au centre commercial et que cela vous pousse à dépenser, évitez d’y aller. Si vous achetez en ligne, bloquez les sites que vous visitez fréquemment et supprimez vos renseignements financiers pour éviter de dévier trop facilement de vos résolutions.

Votre humeur vous pousse peut-être à dépenser. Si vous passez une mauvaise journée, avez-vous tendance à dépenser ou à inviter des amis à aller prendre un verre? Songez à votre style de vie. Avez-vous l’impression que vous devez avoir les vêtements ou les souliers les plus récents pour impressionner les autres? Il vaut la peine d’étudier les raisons psychologiques qui vous poussent à trop dépenser. Si vous avez grandi dans un milieu où l’argent était rare, il s’agit peut-être d’une façon de compenser ce que vous ressentiez alors. Une fois que vous comprendrez les raisons profondes qui vous poussent à trop dépenser, vous pourrez prendre les mesures nécessaires pour régler le problème.

Faites le suivi de vos dépenses

L’une des meilleures façons de déterminer combien vous dépensez est de faire le suivi de toutes vos dépenses. Commencez par un mois en particulier et faites le suivi de chaque dollar que vous dépensez. Les montants associés à la consommation de repas dans des restaurants ainsi qu’à l’achat de cafés, de magazines ou encore de friandises dans un dépanneur peuvent vite s’accumuler. Une fois que vous le constatez, vous pouvez mettre les choses en perspective et éliminer ces petites dépenses qui passent sous le radar.

Payez en argent comptant

Si vos difficultés proviennent du fait que vous utilisez votre carte chaque fois que vous le voulez, le moment est venu de cesser de le faire et de commencer à payer vos achats en argent comptant. L’argent comptant vous permet de respecter votre budget et, lorsque vous n’en avez plus, vous n’en avez plus! Essayez de mettre un certain montant d’argent dans une enveloppe et de laisser vos cartes à la maison. De nombreuses personnes sont tellement habituées à utiliser leurs cartes qu’elles ne réalisent pas combien d’argent elles dépensent réellement. L’argent comptant vous oblige à suivre votre budget et à faire la différence entre ce que vous voulez acheter et ce dont vous avez réellement besoin. De plus, cela vous oblige à réfléchir et à rajuster vos dépenses en fonction de l’argent que vous avez en main, plutôt que de vous fier à ce que vous avez en banque.

Fixez-vous des objectifs financiers

Se fixer des objectifs financiers et travailler en vue de les atteindre non seulement vous donnera un sentiment d’accomplissement, mais également vous permettra de trouver à l’argent une autre utilité que de le dépenser. Tentez de payer seulement en argent comptant pendant tout un mois. Voyez-le comme un mois sans dépenses au cours duquel vous pouvez payer vos factures, mais ne pas dépenser inutilement. Cet objectif peut être difficile à réaliser si vous avez l’habitude de dépenser, mais songez aux avantages et au sentiment de fierté que vous aurez si vous réussissez. Ces petits gestes feront toute la différence à long terme.

Établissez un budget

Le fameux budget. Si vous prévoyez de vous attaquer à vos mauvaises habitudes de dépenses, vous devez établir un budget. Pour ce faire, vous devez dresser la liste de tous vos revenus et de toutes vos dépenses fixes. Une fois que c’est fait, vous devez jeter un coup d’œil à vos autres dépenses et commencer à faire certains rajustements. Si vous utilisez beaucoup vos cartes, regardez vos relevés bancaires pour déterminer vos dépenses. L’objectif ultime est de transformer vos dépenses inutiles en occasions d’épargner ou de rembourser vos dettes.

Faites fructifier votre argent

Vous travaillez pour obtenir de l’argent, mais votre argent travaille-t-il pour vous? Le moment est venu de voir votre argent sous un autre angle et de le faire fructifier. Chaque dollar que vous gagnez devrait soutenir l’atteinte d’un objectif. Ne laissez pas votre argent dormir dans n’importe quel compte. Si vous voulez le mettre de côté, placez-le dans un compte d’épargne. Si vous voulez l’accumuler en vue de votre retraite, faites-le immédiatement, idéalement par virement automatique, afin de ne plus avoir à y penser. Faites fructifier votre argent, cela vous évitera d’avoir l’envie de le dépenser.

Il peut être difficile de cesser de trop dépenser, mais c’est possible de le faire. Une fois que vous commencerez à récolter les fruits de votre travail, vous vous sentirez plus à l’aise en matière d’épargne et il vous sera plus facile de continuer.


Le présent texte, qui a été rédigé à partir de sources considérées comme fiables, est fourni par Twenty Over Ten. Son contenu ne peut pas être utilisé dans le but d’éviter des pénalités fiscales fédérales. Veuillez consulter un avocat ou un fiscaliste pour obtenir des renseignements précis concernant votre situation personnelle. Les opinions exprimées et le matériel fourni le sont à titre d’information générale et ne doivent pas être considérés comme une sollicitation pour l’achat ou la vente d’un titre.