facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
L’incidence de votre âge sur vos décisions de placement Thumbnail

L’incidence de votre âge sur vos décisions de placement

Votre attitude et vos objectifs évoluent constamment au fil du temps. À 25 ans, vous vous concentrez peut-être sur le remboursement de votre prêt étudiant et sur l’épargne en vue de l’achat de votre première maison. Votre carrière ne fait que commencer, et la retraite est encore bien loin. Cependant, à 50 ans, vous commencez à entrevoir un moment où votre carrière sera chose du passé – et votre revenu habituel aussi. Tout comme votre vie, vos décisions de placement peuvent aussi changer.

Si, à 50 ans, vous abordez les risques de placement comme vous le faisiez à 25 ans, le moment est peut-être venu de mettre la pédale douce. Ceux qui adoptent plutôt une approche trop prudente alors que des dizaines d’années les séparent encore de leur retraite pourraient se priver d’un bon montant d’argent. Il peut être intéressant de réévaluer vos décisions de placement à chaque nouvelle étape de la vie.

Risques de placement au fil du temps

En règle générale, plus vous êtes jeune, plus votre portefeuille de placements peut être risqué. En effet, bon nombre de personnes sont à l’aise avec une stratégie à risque élevé, car elles ne feront pas de retraits avant des années – elles ont le temps pour récupérer les pertes qu’elles pourraient subir à la suite d’événements comme un repli soudain du marché.

Il en va autrement si une personne n’est qu’à quelques années de la retraite; elle n’aura pas autant de temps pour se remettre d’une chute des marchés et pourrait donc décider d’opter pour une stratégie à faible risque. En fait, si son portefeuille contient une part excessive d’actions, c’est toute sa stratégie de placement qui pourrait en souffrir. Elle pourrait ne pas récupérer ses pertes et risquerait d’épuiser facilement ses autres ressources en essayant de composer avec cette perte de revenu.

Investir à divers âges

Outre votre tolérance au risque, votre âge peut aussi être un facteur déterminant dans le choix et le montant de vos placements. Par exemple, plus le pourcentage d’actions de votre portefeuille est élevé, plus celui-ci pourra être volatil. De nombreuses personnes choisiront de réduire le risque et de privilégier des sources de revenus plus stables à mesure qu’elles approchent de la retraite.

Investir quand vous êtes dans la vingtaine et la trentaine

Une fois que vous avez acquis une certaine stabilité dans votre vie personnelle et professionnelle, vous êtes peut-être prêt à affecter l’argent de votre compte d’épargne à des placements plus dynamiques. Comme vous ne prendrez pas votre retraite avant au moins 30 ans, vous pourriez vous concentrer sur la croissance au fil du temps. Si vous comptez prendre votre retraite dans plus de 30 ans (quand vous serez dans la soixantaine), votre portefeuille devrait habituellement contenir de 70 % à 80 % d’actions. Si vous êtes un épargnant ambitieux qui souhaitez prendre une retraite anticipée (à l’âge de 50 ans ou moins), vous pourriez décider de maintenir ce pourcentage un peu plus bas afin de privilégier des options plus stables et plus prudentes. Dans la vingtaine et la trentaine, vous pouvez aussi choisir parmi des options de placement courantes comme l’immobilier, les REER d’employeurs et les comptes d’épargne libre d’impôt.

Investir quand vous êtes dans la quarantaine

À mesure que vous vous rapprochez de vos années les plus lucratives, votre quarantaine peut s’avérer la période idéale pour doubler vos options de placement plus stables. Si votre employeur offre un régime de retraite prévoyant des cotisations de contrepartie, le fait de verser le montant maximal maintenant pourrait se traduire par un versement prometteur à la retraite. En règle générale, la façon dont vous investissez quand vous êtes dans la quarantaine varie grandement selon les types d’options de placement (le cas échéant) que vous avez privilégiés dans votre jeune âge, le nombre d’années qui vous séparent de la retraite et votre tolérance au risque. La plupart des gens commencent généralement à modifier la répartition de leur actif dans la quarantaine et optent alors pour une stratégie plus prudente qui prévoit une composante d’actions correspondant à environ 60 % ou 70 %.

Investir quand vous êtes dans la cinquantaine

Les choix de placement que vous faites dans la cinquantaine varient grandement selon que votre situation financière actuelle correspond de près ou non à vos objectifs de retraite à venir. Examinez votre revenu actuel, votre épargne, vos impôts ainsi que votre revenu de retraite prévu. Ces données pourraient vous aider à déterminer le degré de risque que votre portefeuille devrait comporter d’ici à ce que vous ayez 60 ans. Pourquoi? Parce que c’est le moment de privilégier la création d’un revenu dont vous et votre conjoint pourrez bénéficier tout au long de votre retraite. Le moment où vous envisagez de prendre votre retraite entre en ligne de compte. Un homme qui a 50 ans aujourd’hui devrait vivre encore 31,9 ans, tandis qu’une femme peut s’attendre à vivre encore 35,3 ans1. Le fait d’exposer votre portefeuille à un niveau de risque approprié peut vous aider, vous et votre conjoint, à vous préparer à la retraite que vous voulez.

La façon dont vous choisissez d’investir tout au long de votre carrière dépend d’un certain nombre de facteurs, mais il est toujours important de tenir compte de votre âge et du nombre d’années qu’il reste avant votre départ à la retraite. Lorsque vous analysez la répartition de l’actif de votre portefeuille, rappelez-vous qu’il est essentiel de diversifier et de protéger votre revenu de retraite futur.

Consacrer du temps à vos stratégies de placement peut vous procurer la tranquillité d’esprit à mesure que vous approchez de l’âge de la retraite.


1 https://www.ssa.gov/cgi-bin/longevity.cgi

Le présent texte, qui a été rédigé à partir de sources considérées comme fiables, est fourni par Twenty Over Ten. Il ne peut être utilisé dans le but d’éviter toute pénalité fiscale fédérale. Veuillez consulter un notaire, un avocat ou un fiscaliste pour obtenir des renseignements précis concernant votre situation personnelle. Les opinions exprimées et le matériel fourni le sont à titre d’information générale et ne doivent pas être considérés comme une sollicitation pour l’achat ou la vente d’un titre.